Du 31 juillet au 04 août s’est tenu dans l’amphithéâtre Albert CALMETTE de l’Institut Pasteur de Bangui (IPB), un atelier de formation regroupant les spécialistes de la faune, de l’environnement, de la santé animale et humaine sur la biosécurité, la biosureté, le diagnostic clinique, le prélèvement et le conditionnement des échantillons et leur envoi au Laboratoire.
L’atelier a été organisé par l’Agence Internationale de l’Energie Atomique (AIEA) en collaboration avec le Ministère de l’élevage, la Food and Agriculture Organisation (FAO) et l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et animé par le Dr Abel WADE et Mme Gaelle KAMDJO, Experts de l’AIEA.
L’organisation de cet atelier à l’Institut Pasteur de Bangui témoigne du soutien indéfectible que l’IPB apporte à la santé publique en Centrafrique après la mise à disposition d’une salle pour abriter provisoirement le Laboratoire Vétérinaire National pour le Ministère de l’Elevage.
L’Organisation Mondiale de la Santé Animale (OIE) et l’OMS ont convenu du concept « One Health » pour renforcer la collaboration multisectorielle afin de préserver la santé publique, puisque 75 % des maladies humaines proviennent des animaux et que les agents pathogènes zoonotiques sont incriminés au premier rang.
En Centrafrique, les zoonoses telles le monkeypox, la rage et certaines maladies infectieuses (cholera, paludisme) entrainent de nombreuses pertes humaines. Le résultat attendu de cet atelier est de fournir aux participants les connaissances nécessaires pour la protection des professionnels de la santé ainsi que de l’environnement, du contrôle et de la prévention des maladies zoonotiques.