Du 8 au 10 juillet 2018, la coordonnatrice du projet ASIDE, Nicole PRADA, était en République Centrafricaine pour s’enquérir de l’état d’avancement de la surveillance de la grippe organisée par l’Institut Pasteur de Bangui et financée par le Département Américain à la Santé.

Participation à la réunion trimestrielle de restitution des données compilées de la surveillance de la grippe

Chaque trimestre, une réunion est organisée avec les responsables des cinq sites sentinelles pour la restitution des données compilées ainsi que l’évaluation du système de surveillance. La réunion du 2ème trimestre a donc été retardée de quelques semaines par rapport à l’agenda de la visite de la Coordonnatrice.

Du 8 au 10 juillet 2018, la coordonnatrice du projet ASIDE, Nicole PRADA, était en République Centrafricaine pour s’enquérir de l’état d’avancement de la surveillance de la grippe organisée par l’Institut Pasteur de Bangui et financée par le Département Américain à la Santé.

Réunion trimestrielle de restitution des données compilées de la surveillance de la grippe

Elle a rencontré à cette occasion les Médecins et Techniciens de laboratoires des cinq sites sentinelles impliqués dans la surveillance.

Visite du Complexe Pédiatrique de Bangui, site sentinelle de surveillance des infections respiratoires aigües sévères chez les enfants de 0 à 5 ans.

La visite a débuté par la rencontre du Directeur de l’Hôpital pédiatrique, le Pr. Jean-Chrysostome GODY. Le Professeur s’est félicité du partenariat avec l’institut Pasteur en ces mots : « Le partenariat avec l’Institut Pasteur est très important pour nous. L’institut Pasteur nous permet de grandir ».

Du 8 au 10 juillet 2018, la coordonnatrice du projet ASIDE, Nicole PRADA, était en République Centrafricaine pour s’enquérir de l’état d’avancement de la surveillance de la grippe organisée par l’Institut Pasteur de Bangui et financée par le Département Américain à la Santé.

Entretien de Nicole Prada avec le Pr. Jean-Chrysostome Gody

La Coordonnatrice a visité le site sentinelle du Complexe Pédiatrique de Bangui en suivant le circuit du patient depuis la salle de tri jusqu’à l’admission dans l’unité des soins intensifs. Elle a pu visiter également le laboratoire où sont réalisés les prélèvements nasopharyngés pour le diagnostic des agents étiologiques.

Du 8 au 10 juillet 2018, la coordonnatrice du projet ASIDE, Nicole PRADA, était en République Centrafricaine pour s’enquérir de l’état d’avancement de la surveillance de la grippe organisée par l’Institut Pasteur de Bangui et financée par le Département Américain à la Santé.

Nicole Prada en visite de la salle de soins intensifs du Complexe Pédiatrique de Bangui

Du 8 au 10 juillet 2018, la coordonnatrice du projet ASIDE, Nicole PRADA, était en République Centrafricaine pour s’enquérir de l’état d’avancement de la surveillance de la grippe organisée par l’Institut Pasteur de Bangui et financée par le Département Américain à la Santé.

Nicole Prada en visite du laboratoire du Complexe Pédiatrique de Bangui.

Rencontre avec le Ministre de la santé et de la population

La mission de Nicole Prada s’est achevée par une rencontre avec le Ministre de la Santé et de la Population, le Dr Pierre SOMSE. Elle a rappelé à cette occasion l’intérêt que l’Institut Pasteur à Paris porte à la RCA et l’appui apporté au Ministère de la santé dans la confirmation des maladies émergentes à potentiel épidémique comme le monkeypox.
Une synthèse des résultats de la surveillance de la grippe pour 2017-2018 a été remise au Ministre mettant bien en évidence le fort lien entre la saison des pluies et le pic de circulation des virus respiratoires. Ce dernier a souligné l’importance de ces données pour l’élaboration de stratégies de prévention et de lutte.

Du 8 au 10 juillet 2018, la coordonnatrice du projet ASIDE, Nicole PRADA, était en République Centrafricaine pour s’enquérir de l’état d’avancement de la surveillance de la grippe organisée par l’Institut Pasteur de Bangui et financée par le Département Américain à la Santé.

Ulrich Vickos, Nicole Prada, Léonie Ngombi, Emmanuel Nakoune, Francis Komoyo