Depuis début mai 2018, la RDC (République Démocratique du Congo) est confrontée à une nouvelle épidémie d’infection à virus EBOLA. En date du 11 juin, 66 cas ont été recensés mais l’épidémie parait sous contrôle. La région concernée est située dans la province de l’Equateur, au confluent de l’Oubangui et du Congo.

Contexte

Le Directeur Général et la DG Adjointe de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) ont effectué une visite régionale. Arrivant de Mbandaka, épicentre de l’épidémie actuelle en RDC, la délégation a effectué une visite de 48 heures en RCA pour constater les mesures en place pour barrer la route à ce virus mortel. Même si aucun cas

Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, DG de l’OMS
Dr Jean Pierre Lombart, Directeur de l’IPB

d’Ebola n’a été à ce jour confirmé en Centrafrique, le pays est tout de même déclaré par l’OMS « pays à risque », tout comme son voisin le Congo-Brazzaville.

Dans un agenda marathon, la visite de l’Institut Pasteur de Bangui, partenaire du plan centrafricain de riposte, était prévue ce mardi 12 juin de 7h15 à 8h00. Le Directeur Général de l’OMS, Dr Tedros Adhanom GHEBREYESUS était accompagné de la DG Adjointe, Dr Soumya SWAMINATHAN, du Représentant Régional OMS, Dr Michel YAO (ex représentant de l’OMS à Bangui), du représentant actuel, Dr Severin Von XYLANDER, du Ministre de la Santé S.E. Dr Pierre SOMSE et de l’ensemble de la délégation OMS.

Après l’accueil et les mots de bienvenue prononcés par le Dr Jean-Pierre LOMBART, une présentation des activités de l’établissement a été effectuée par Dr Alain BERLIOZ-ARTHAUD. L’accent a été mis plus particulièrement sur les activités de santé publique et les collaborations avec le Ministère de la Santé, en faisant ressortir nos capacités et notre implication dans le plan d’intervention face au risque EBOLA.

Rappel

Le laboratoire de Virologie du Dr Emmanuel NAKOUNE a la capacité de mobiliser en urgence une équipe mobile pour réaliser les prélèvements biologiques et les tester pour le virus Ebola ainsi que les autres virus, agents de fièvres hémorragiques, présents dans la région. Cette brève, mais intense, visite de l’établissement s’est terminée par un aperçu commenté des infrastructures confinées P2-P3 et du LNR Tuberculose.

L’institut Pasteur de Bangui à l’honneur

Les Dr GHEBREYESUS et Dr SWAMINATHAN ont félicité l’Institut pour ses collaborations avec le Ministère de la Santé et la représentation locale de l’OMS, ce que le DG OMS a transcrit dans le livre d’or de l’établissement.