Pour la troisième année consécutive, des cas d’infection par le virus monkeypox viennent d’être confirmés au cours du premier trimestre de l’année dans le sud-est de la RCA.

L’Institut Pasteur de Bangui vient de confirmer deux cas d’infection par le virus du monkeypox dans la sous-préfecture de Ippy (Préfecture de la OUAKA) au Sud-est de la République Centrafricaine sur des prélèvements de sang et pus envoyés par le point focal de l’OMS, Dr Arsène Dominique KONZELO.

Le premier cas, un pêcheur de 29 ans habitant le village Djama Ngoundji, a présenté des éruptions cutanées sur tout le corps. Tout ce qu’il sait est qu’il a été en contact avec des poissons infectés par Aphanomyces invadans qui présentaient des ulcérations sur le corps (sans lien avec l’infection de monkeypox).

Le second cas, une femme de 50 ans, habitant village Kopia, sur le site des déplacés qui elle aussi a présenté des éruptions cutanées sur tout le corps, à l’exception des paumes des mains.

Des enquêtes sont en cours pour essayer de comprendre la source de contamination.