Deux semaines après le lancement du projet de recherche MALINEA en République Centrafricaine, le Dr Ronan Jambou, chef de laboratoire à l’institut Pasteur à Paris et principal investigateur du projet MALINEA, passe cinq jours en Centrafrique pour accompagner la mise en œuvre de l’étude.

 

Deux semaines après le lancement du projet de recherche MALINEA en République Centrafricaine, le Dr Ronan Jambou, chef de laboratoire à l’institut Pasteur à Paris et principal investigateur du projet MALINEA, passe cinq jours en Centrafrique pour accompagner la mise en œuvre de l’étude.

Projet MALINEA : administration d’un antibiotique.

Le Dr Ronan Jambou était en République Centrafricaine du 8 au 13 juillet pour se rendre compte de l’état d’avancement du projet MALINEA.

Durant son séjour, il a conduit plusieurs séances de travail avec l’équipe locale du projet. Il a également suivi le stade de la mise en œuvre des activités du projet sur le terrain et identifier les besoins pour optimiser la qualité de ce travail de recherche.

 

Deux semaines après le lancement du projet de recherche MALINEA en République Centrafricaine, le Dr Ronan Jambou, chef de laboratoire à l’institut Pasteur à Paris et principal investigateur du projet MALINEA, passe cinq jours en Centrafrique pour accompagner la mise en œuvre de l’étude.

Dr Ronan Jambou inspecte les farines du projet MALINEA.

Durant son séjour, le Dr Ronan Jambou s’est entretenu avec certains représentants des institutions qui participent à la lutte contre la malnutrition dans le pays, notamment Action Contre la Faim (ACF).

Lors de ces entretiens, des collaborations dans cette activité de lutte ont été envisagées.

 

Pour rappel…

Le projet MALINEA (MALnutrition et INfections Enfances d’Afrique) a pour objectif d’améliorer la prise en charge de la malnutrition aigüe modérée. Ce projet se déroule dans 4 pays (Madagascar, Niger, Sénégal et République Centrafricaine).  Ce projet financé par le Ministère des Affaires étrangères et du développement international, travaille sur l’amélioration de la prise en charge de la malnutrition aiguë modérée en comparant l’impact sur la santé et l’état nutritionnel de différentes stratégies de prise en charge de la malnutrition aiguë modérée chez les jeunes enfants via une farine infantile fortifiée administrée seule, avec probiotique ou avec antibiotique.