Une épidémie d’Ebola touche une zone de forêt équatoriale en République Démocratique du Congo (RDC) dans la province du Bas-Uélé, voisine de la République centrafricaine, dans une zone difficile d’accès. Depuis, la RCA s’organise avec l’appui des partenaires à l’élaboration des plans de contingence et de riposte en cas de survenue de l’épidémie sur le sol centrafricain.

C’est dans ce cadre que le Pr RENAUD Bertrand, expert à l’OMS s’est rendue à l’IPB, Centre collaborateur de l’OMS pour les fièvres hémorragiques virales et les arbovirus dirigé par le Dr Emmanuel NAKOUNE, afin d’évaluer un plan de préparation, en collaboration avec le ministère de la santé, pour des mesures de contrôle de l’infection appropriée, une surveillance épidémiologique et des formations en matière de pratiques pour circonscrire l’épidémie en cas de flambée.

Les populations concernées vivent dans une zone conflictuelle où l’accès aux soins et aux analyses de laboratoires peuvent être difficiles pour les populations, rendant encore plus complexe la lutte contre la maladie et l’éventuelle flambée épidémique.

En 2014, un plan de contingence du virus Ebola avait été mis en place le long de la frontière fluviale avec la RDC. Le département avait prévu de créer 29 postes de contrôle. Malheureusement, les derniers conflits ont anéanti tous ces efforts.