Monthly Archives: septembre 2017

//septembre

18 septembre 2017 – Mission de l’Institut Pasteur de Bangui à Boali pour le programme Alerting and Surveillance for Infectious Disease Epidemics (ASIDE)

En Centrafrique, le projet ASIDE (Alerting and Surveillance for Infectious Disease Epidemics) renforce les capacités internationales et nationales en termes de préparation aux flambées épidémiques de grippe et d’autres agents pathogènes émergents et ré-émergents.

Le projet ASIDE met également à profit dans le Réseau International des Instituts Pasteur, une application utilisable sur smartphone, permettant aux médecins et chercheurs de déclarer en temps réel un patient suspect ou l’isolement d’un germe non encore identifié, ainsi que de rentrer ses données cliniques directement dans la base de données de l’Institut du pays. L’Institut Pasteur de Bangui (IPB) participe à ce projet ASIDE et essaie d’adopter ce système depuis le mois d’avril 2017.

C’est dans ce contexte que le lundi 18 Août 2017, une mission de terrain dédiée à la supervision du site de l’Hôpital secondaire de Boali, l’un des quatre sites de santé sentinelles en Centrafrique en charge du diagnostic des syndromes fébriles, de la collecte de données épidémiologiques et d’échantillons biologiques, a eu lieu. L’équipe ayant réalisé la mission était composée de Brice YAMBIYO, biostatisticien du Service d’épidémiologie dirigé par le Dr Alexandre MANIRAKIZA et du Superviseur ASIDE de l’Institut Pasteur de Bangui, le Dr Ulrich VICKOS du service des Arbovirus dirigé par le Dr Emmanuel NAKOUNE.

Le projet ASIDE est un appui réel de santé publique au Ministère de la santé. Ce programme est d’autant plus important dans la perspective de l’initiative « One Health » de l’Organisation Mondiale de la Santé qui vise à unifier la prise en charge de la santé publique, animale et environnementale : par exemple pour la surveillance des marchés de volaille dans le cadre de la circulation du virus responsable de la grippe aviaire.

2017-09-19T20:23:57+01:00septembre 19th, 2017|Actualités|

11 septembre 2017 – Formation du personnel de l’IPB aux gestes de premiers secours.

A partir du lundi 11 septembre et pendant 5 jours,  se déroulera à l’Amphithéâtre CALMETTE de l’Institut Pasteur de Bangui, la formation annuelle aux gestes de premiers secours pour le personnel. Cette formation est dispensée par le Dr NICARD DES RIEUX, médecin urgentiste français.

La formatrice a pu, durant presque 2 heures, expliquer et montrer les gestes à connaître. Au regard de son expérience de médecin en Centrafrique, elle a notamment pu partager ses expériences car elle a été régulièrement le témoin de gestes mal pratiqués qui ont irrémédiablement conduit à l’échec thérapeutique, voire au décès.

Savoir prendre en charge une victime d’un accident ou d’une détresse vitale, afin de la mettre dans les meilleures conditions possibles peut sauver la vie. Du proche qui fait un malaise ou qui s’étouffe, de la brûlure à l’accident de la route, de la défibrillation au traitement des hémorragies, la formatrice a malgré le temps limité fait un survol des situations préoccupantes du quotidien du centrafricain et du personnel de l’Institut Pasteur de Bangui.

En suivant cette formation aux premiers secours, les personnels de l’IPB ont appris non seulement les gestes qui sauvent, mais également à se protéger et à protéger les autres augmentant sensiblement les chances de sauver des vies et de rendre encore plus efficace l’intervention des secours.

2017-09-19T20:21:09+01:00septembre 19th, 2017|Actualités|

05 Septembre 2017 – Des souches d’Entérobactéries résistantes à la quasi-totalité des antibiotiques commercialisés en République Centrafricaine.

En République Centrafricaine, pays endémo-épidémique de la fièvre typhoïde, la péritonite par perforation typhique constitue une pathologie quotidienne des urgences pédiatriques médico-chirurgicales. Les perforations typhiques de l’intestin grêle demeurent un problème grave de santé publique car elles donnent fréquemment lieu à des situations d’urgence où le pronostic vital est engagé. La réponse thérapeutique des enfants sous traitement antibiotique est souvent un échec, car les stratégies adoptées ne tiennent que très rarement compte de la résistance des bactéries aux antibiotiques.

C’est dans ce contexte sanitaire préoccupant que l’équipe du Laboratoire de Bactériologie de l’Institut Pasteur de Bangui dirigé par le Dr Thierry FRANK, a  participé à l’étude intitulée  « Rôle des bactéries résistantes aux antibiotiques dans les perforations typhiques de l’intestin grêle de l’enfant » en vue d’améliorer la prise en charge thérapeutique des patients à partir des  résultats d’analyses biologiques. Le présent travail qui vient en appui à la santé infantile en RCA a été élaboré en partenariat avec l’ONG Emergency, l’ONG MSF-Hollande et le Complexe pédiatrique de Bangui.

Sur un total de 12 prélèvements de plaies opératoires reçus du 01/09/2016 au 30/08/2017, 7 sont positifs pour des souches d’Entérobactéries résistantes à la quasi-totalité des antibiotiques commercialisés en République Centrafricaine.

Il est crucial pour les équipes médicales de sensibiliser la population à l’adoption d’un bon usage des antibiotiques afin de limiter au maximum ces risques de résistances qui peuvent avoir pour conséquence le décès du patient.

2017-09-05T16:50:09+01:00septembre 5th, 2017|Actualités|