Monthly Archives: février 2018

//février

16 février 2018 – Mission d’organisation du projet MITICA

Une nouvelle mission d’organisation du projet MITICA a débuté à l’Institut Pasteur de Bangui mardi 13 février 2018 avec l’arrivée du Médecin Chercheur en charge du projet en collaboration avec l’Institut Pasteur de Bangui, le Dr Violeta MOYA-ALVAREZ de l’Unité 1202 « Pathogénie microbienne moléculaire » du Pr Philippe SANSONETTI à l’Institut Pasteur de Paris.

Lors de cette mission, le Dr. Violeta MOYA-ALVAREZ formera des relais communautaires qui travailleront aux quartiers Lakouanga, Cité Jean XXIII, Misquine, et Boy-rabe, pour élargir le recrutement de l’étude à ces quartiers, afin que les femmes de ces localités puissent profiter également de la prise en charge de la femme enceinte et de l’enfant prévue dans le cadre du projet MITICA.

Le Dr Violeta et le Dr Serge Ghislain DJORIE, responsable pays de l’étude MITICA, rencontreront aussi les enquêteurs, les attachés de recherche clinique, les médecins des sites de recrutements et d’études, ainsi que les techniciens et biologistes en charge des analyses médicales sur les prélèvements.

L’étude MITICA vise à évaluer l’impact de la transmission de la flore intestinale de la mère à l’enfant dans un contexte de lutte contre la malnutrition infantile. Elle est financée par le Programme Translationnel de Recherche de l’Institut Pasteur de Paris et par le LabEx IBEID. Cette étude va permettre à terme de comprendre les mécanismes acquisition d’un microbiote dysbiotique chez les nourrissons, une des causes principales de malnutrition chronique. En comprenant mieux ceci, des nouveaux outils de diagnostic et des traitements pourront être mis en œuvre pour limiter les risques de malnutrition chez les enfants.

2018-02-17T12:40:04+01:00février 17th, 2018|Actualités|

3 février 2018 – Mission d’investigation épidémiologique du virus du Monkeypox dans le Sud-Ouest de la République Centrafricaine.

 

Une mission du Laboratoire des Arbovirus, Virus de Fièvres Hémorragiques, Virus émergents et Zoonoses dirigé par le Dr Emmanuel NAKOUNE de l’Institut Pasteur de Bangui, s’est rendu dans le campement de Toma dans la commune de Ndolobo dans la Lobaye du 29 janvier au 3 février 2018 afin de réaliser une enquête épidémiologique dont l’objectif est de détecter et d’identifier le virus du Monkeypox chez des rongeurs sauvages, potentiels réservoirs du virus du Monkeypox.

Récemment, les investigations du Laboratoire ont mis en évidence une séroprévalence de Monkeypox parmi les populations de cette même localité. Cette nouvelle mission a pour but de capturer des rongeurs afin de connaître le réservoir naturel du virus et de comprendre le cycle du virus dans son milieu naturel, ce qui peut être déterminant dans la prévention des futures survenues des épidémies humaines de Monkeypox.

2019-05-28T16:31:24+01:00février 17th, 2018|Actualités|