Monthly Archives: September 2018

//September

19 septembre 2018 – 8.8 % de personnes sont porteuses chroniques du virus de l’hépatite B à Bangui en République Centrafricaine

Au milieu des années 80, une épidémie d’hépatite fulminante delta avait tué 88% des 124 patients hospitalisés à Bangui, en République Centrafricaine. En 2010, 25 ans après cette épidémie, une étude de l’Institut Pasteur de Bangui révèle que le virus de l’hépatite B/delta circule toujours activement chez des jeunes adultes asymptomatiques.

L’Institut Pasteur de Bangui (IPB) a étudié l’évolution des infections au virus de l’hépatite B (VHB) et au virus de l’hépatite delta (VHD) vingt-cinq ans après l’épidémie d’hépatite fulminante VHB/VHD des années 80. Lire l’article…

Actuellement à Bangui, au moins 8% de la population des jeunes et des femmes enceintes est porteur de l’Ag HBs, témoin de l’infection active du VHB. 5,4% des jeunes et 18,8% des femmes enceintes infectés par le VHB sont de plus contaminés par le virus de l‘hépatite delta. Les résultats de cette étude indiquent que les infections par le VHB et le VHD sont toujours actives et demeurent un problème de santé majeur en République Centrafricaine.

D’anciennes études ont également montré que 90% des nouveau-nés infectés à la naissance deviennent porteurs du VHB. L’immunothérapie, le meilleur moyen de bloquer la transmission du virus de la mère à l’enfant, n’est pas utilisée en Centrafrique à l’heure actuelle. Le vaccin contre l’infection par le VHB, le seul moyen de prévention, est devenue obligatoire chez les enfants de 0 à 11 mois en République Centrafricaine que depuis 2008. La couverture vaccinale néonatale est très faible à cause des troubles politico-militaires.

L’hépatite delta est mal connue et mal soignée le plus souvent. Le VHD ne peut que co-infecter ou surinfecter un sujet préalablement infecté par le VHB. Le VHD n’est qu’un virus satellite du VHB. Sa prévention devrait être plus facile grâce à la vaccination. La sensibilisation à la vaccination contre le VHB des autorités sanitaires et du grand public contribuerait à réduire les infections par le VHB et le VHD.

2018-09-24T18:38:45+00:00September 24th, 2018|Actualités, Non classé, Recherche|

13 septembre 2018 – L’Institut Pasteur de Bangui ré-ouvre ses portes aux enfants.

Les petits visiteurs étaient émerveillés rêvant de revenir quand ils seront plus grands.
Le jeudi 13 septembre dernier, l’Institut Pasteur de Bangui ré-ouvrait ses portes à des enfants depuis les dernières portes ouvertes aux écoliers il y a 15 ans. Dans le cadre d’animations de vacances scolaires organisées par l’Association KeepInTouch, l’Institut Pasteur de Bangui a eu l’occasion de dévoiler ses coulisses, d’expliquer ses métiers et de faire découvrir ou redécouvrir ses multiples activités à un public de jeunes enfants. Lors de cet événement, baptisé TARANISSI (viens découvrir), les enfants ont pu effectuer une visite des locaux leur permettant d’appréhender le cadre de travail et de s’immerger le temps d’une matinée dans la culture de l’établissement.

Les enfants dans le laboratoire de Mycobactéries

2018-09-16T11:36:39+00:00September 16th, 2018|Actualités, News, popup actu|

21 Août 2018 – Visite de l’Ambassadeur de France M. Eric GERARD à l’Institut Pasteur de Bangui

L’Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire de la France près de la République Centrafricaine M. Eric GÉRARD a visité mardi 21 Août 2018, l’Institut Pasteur de Bangui accompagné de M. David GERMAIN ROBIN, Responsable de la Coopération d’Action Culturelle (SCAC).

La délégation de l’Ambassade de France a été reçue par le Dr Jean-Pierre LOMBART Directeur de l’Institut Pasteur de Bangui, le Dr Emmanuel NAKOUNE Directeur Scientifique et le Dr Alain BERLIOZ-ARTHAUD Directeur du laboratoire d’Analyses Médicales.

La délégation a visité les infrastructures, des équipements de qualité et loué le travail et l’engagement de l’Institut Pasteur de Bangui à travers une courte présentation des activités.

2018-09-16T11:09:31+00:00September 16th, 2018|Actualités, News, popup actu|