L’Institut Pasteur de Bangui lance, le 25 juin 2018, le projet MALINEA (MALnutrition et INfections Enfances d’Afrique) dont l’objectif est d’améliorer la prise en charge des enfants atteints de malnutrition.

La malnutrition de l’enfant est un problème majeur de santé publique en zone intertropicale. Elle est particulièrement fréquente et amplifiée dans le contexte géopolitique perturbé de la République Centrafricaine.

Le projet MALINEA vise à valider des stratégies nutritionnelles nouvelles chez les enfants âgés de 6 à 24 mois et atteints de malnutrition aiguë modérée. Ce projet est initié par l’Institut Pasteur de Paris et financé par le Ministère français des Affaires Etrangères et du Développement International. Il est réalisé dans quatre pays africains particulièrement exposés aux problèmes de malnutrition : la République Centrafricaine, Madagascar, le Niger et le Sénégal.

Un effectif total de 210 enfants sera inclus dans ce projet en République Centrafricaine. Une bouillie préparée à base d’une nouvelle qualité de farine de blé enrichie de soja, lait, vitamines et sucres sera administrée quotidiennement à ces enfants pendant une période de trois mois. L’état de la santé de chaque enfant sera régulièrement évalué jusqu’au sixième mois de suivi.

En République Centrafricaine ce projet a démarré ses activités le lundi 25 juin 2018 sous la coordination du Dr Alexandre MANIRAKIZA, responsable du service d’Epidémiologie à l’Institut Pasteur de Bangui.

Les résultats attendus au cours de ce projet permettront d’adapter les stratégies de prise en charge utilisées dans les structures de santé pour la malnutrition.