L’Institut Pasteur de Bangui, localisé au cœur de l’Afrique Centrale caractérisée par un écosystème particulier, a toujours été en première ligne pour la surveillance des maladies infectieuses en Afrique Sub-Saharienne. Sa position stratégique lui fait jouer un rôle d’acteur majeur en ce qui concerne la coopération régionale indispensable à la prévention de l’émergence ou la réémergence de nouvelles maladies, ainsi qu’à la lutte contre les épidémies. Un article publié par l’Agence Internationale de l’Energie Atomique (AEIA) le 15 mai 2017 souligne cette position en interviewant Dr Emmanuel NAKOUNE, Directeur Scientifique.

L’objet de l’article de l’AEIA est de mettre en avant l’approche « One Health » indispensable à la lutte contre les zoonoses, c’est à dire le travail commun des spécialistes de la santé animale et humaine. Cela est d’autant plus vrai en Afrique que près de 75% des maladies humaines sont issues des animaux du fait d’une rencontre fortuite, d’un accident ou de la promiscuité (grippe, variole du singe, rage, etc). Cette collaboration se traduit en Afrique Centrale par les nombreux échanges d’informations et les travaux communs entre les vétérinaires et les scientifiques/médecins centrafricains et camerounais. La mise en lumière de cette lutte moderne contre les zoonoses, et donc pour la prévention des futures épidémies, renforce l’intérêt et la cohérence d’une approche globale avec d’étroites collaborations au niveau régional. La parfaite coordination de cette approche et des équipes demeure une des principales raisons du succès ou de l’échec de la surveillance des maladies et de la prise en charge des épidémies présentant des risques sanitaires importants pour les populations des pays d’Afrique et du reste du monde.

Dr WADE, Directeur du LANAVET, annexe de Yaoundé, un vétérinaire camerounais travaillant avec le Dr NAKOUNE à l’Institut Pasteur de Bangui, explique : « souvenons-nous qu’une vie sauvée en République Centrafricaine signifie de nombreuses vies sauvées dans le monde ».

Article de l’AEIA : https://www.iaea.org/newscenter/news/vets-in-africa-help-prevent-spread-of-ebola-and-other-zoonotic-diseases