popup actu

/popup actu

1991

Les travaux d’agrandissement du bâtiment principal ont été exécutés sous la direction du Dr Morvan et ont été inaugurés en 1995.

1991

 

2013-03-22T17:59:09+01:00février 22nd, 2013|popup actu|

1980

Initié par le Docteur Georges, tout au long des années 80, la dynamique d’un campus de recherche pluridisciplinaire au service de la population centrafricaine est perpétuée par les directions des années 90.

1980

2013-03-22T17:59:29+01:00février 22nd, 2013|popup actu|

1979

A partir de 1979, l’Institut Pasteur de Bangui est dirigé par le Docteur Alain Georges.

En 1989, le total des personnels employés a dépassé la centaine, dont 18 scientifiques. Un laboratoire de biologie clinique créé en 1980, permet de réaliser les analyses médicales pour la population de Bangui, l’Institut comporte également un centre de diagnostic et de prophylaxie de la rage, un centre de vaccinations et un laboratoire national de surveillance de la grippe.

Les activités de recherche se répartissent selon quatre grands programmes : arboviroses et fièvres hémorragiques virales, maladies diarrhéiques infantiles, maladies sexuellement transmissibles et SIDA.

1979

2013-03-22T17:59:41+01:00février 22nd, 2013|popup actu|

1972

En 1972, le Docteur Pierre Sureau prend la direction de l’Institut après le départ du Professeur Jean-Pierre Digoutte. Jean Fabre dirige quant à lui l’Institut Pasteur de Bangui de 1976 à 1979.

À cette époque, l’étude des arbovirus en Afrique centrale, et en particulier la surveillance de la fièvre jaune, constituent l’essentiel des activités de recherche de l’Institut Pasteur de Bangui.

1972

2013-03-22T17:59:54+01:00février 22nd, 2013|popup actu|

1967

Jumelé depuis sa création avec l’Institut Pasteur de Brazzaville et fonctionnant sous l’autorité du Directeur de cet établissement, l’Institut Pasteur de Bangui devient autonome au 1er janvier 1967.

Institut Pasteur de Bangui

2013-03-13T11:48:25+01:00février 22nd, 2013|popup actu|

1961

C’est avec le gouvernement nouvellement indépendant de la République centrafricaine que Docteur Demarchi, Mandataire de l’Institut Pasteur pour la Communauté Afrique Equatoriale définit la première convention qui lie l’Institut Pasteur de Bangui et la République centrafricaine.

1961

L’Institut Pasteur de Bangui est inauguré le 25 février 1961 sur un terrain cédé en 1956 par le Gouverneur de l’Oubangui-Chari.

Les premiers directeurs de l’Institut Pasteur de Bangui sont les virologues Alain Chippaux (1960-1966) et Jean-Pierre Digoutte, Médecin-Capitaine, (1966-1972).

Au cours de cette période, l’arbovirologie représente l’activité essentielle de l’établissement, en parallèle des activités du dispensaire antirabique et du centre de vaccination (antiamarile et antivariolique).

2013-03-22T18:00:51+01:00février 22nd, 2013|popup actu|

1939

En 1939, à l’aube de la Seconde Guerre mondiale, l’implantation à Bangui d’un laboratoire pour l’étude de la fièvre jaune est envisagée, le projet est mis entre parenthèses jusqu’en 1945.

Deux directeurs successifs de l’Institut Pasteur de Brazzaville, Jean Ceccaldi et Jean Demarchi, reprennent le projet avec l’intention d’ouvrir une antenne de l’Institut de Brazzaville à Bangui, pour répondre aux besoins sanitaires de la partie nord de l’ancienne Afrique Equatoriale Française (A.E.F.).

La construction de l’Institut Pasteur de Bangui est décidée dès 1945 et réalisée sur des crédits de l’Institut Pasteur de Brazzaville sous l’impulsion du Médecin Lieutenant Colonel Ceccaldi, Directeur de l’Institut Pasteur de Brazzaville, Mandataire de l’Institut Pasteur de Paris pour l’A.E.F.

1939

2013-03-22T18:01:04+01:00février 22nd, 2013|popup actu|