Le Laboratoire National des Référence des Mycobactéries

Responsable Scientifique

alain-farra

Dr Alain FARRA
Médecin Biologiste
Master Recherche en Infectiologie Tropicale
DU Tuberculosis

 Personnel
 bachir-nambea
 Bachir NAMBEA
Superviseur Technique
gervais-zandanga

Germain ZANDANGA
Technicien Supérieur de Laboratoire

francois-yango

François YANGO
Technicien de Laboratoire

boris-lokoti

Boris LOKOTI
Ingénieur en Technique Biomédical

Le laboratoire des mycobactéries de l’Institut Pasteur de Bangui est le Centre National de Référence pour les Mycobactéries rattaché au Programme National de lutte contre la Tuberculose du Ministère de la Santé. Ses activités sont axées sur :

  • le diagnostic de la tuberculose
  • le suivi des patients MDR et XDR
  • la coordination du réseau des CDT au niveau national
  • le diagnostic de l’ulcère de Buruli.

Diagnostic de la tuberculose

Elle repose essentiellement sur l’examen microscopique par la coloration de Ziehl Neelsen et la culture sur les milieux Löwenstein-Jensen. Un test de sensibilité par la méthode de proportion est réalisé pour les cultures positives avec les anti tuberculeux de première ligne, le test de 2ème ligne est en cours d’être remis en place. Le Gene Xpert est réalisé pour les échecs au traitement, les reprises de traitement, les rechutes et les suspicions de résistances primaires.

Suivi des patients MDR et XDR

Il a été révolutionné par l’apport des nouvelles technologies dans le domaine des mycobactéries à savoir :

Le Gene Xpert MTB/RIF qui par une PCR en temps réel permet la détection semi-quantitative de l’ADN du complexe tuberculosis et la résistance ou non à la Rifampicine à partir d’une expectoration positive ou négative à l’examen microscopique.

Le Hain test avec  le MTBDR (plus et sl) basé sur la technologie DNA strip qui avec une PCR suivi d’hybridation permet l’identification du complexe tuberculosis et la détection des résistances à la Rifampicine et ou à l’Isioniazide (MDRTBplus  version 2.0) ainsi que la résistance aux Fluoroquinolones et aux antibiotiques injectables utilisés en seconde ligne (MTBDRsl).

Coordination du réseau des laboratoires

Le LNR assure la coordination de plus de 70 centres de diagnostic et de traitement de la tuberculose (CDT) répandus sur tout le territoire. Il assure régulièrement des contrôles de qualité et l’évaluation  des CDT par la relecture des lames au niveau du LNR. Le LNR assure enfin des missions de supervision des CDT deux fois dans l’année.

Diagnostic de l’ulcère de Buruli

Surveillance et diagnostic par la biologie moléculaire de l’ulcère de Buruli sur tout le territoire en partenariat avec MSF France.

Partenaires : Fonds mondial à travers la FICR, Projet OFID