Service de rétrovirologie VIH

L’équipe

        Chef de Service :

7---La-recherche---Service-de-rétrovirologie-VIH
Sandrine Moussa
Assistante de recherche
Doctorante à l’Université
Jean Monnet de
Saint-Etienne
(France)
sandmoussa@hotmail.com
sandrine.moussa@pasteur-bangui.org

 Principales thématiques de Recherche :

  • Épidémiologie des VIH-1/VIH-2 et des VIH-1 groupes non-M (N,O et P) circulant en RCA

  • Évaluation des facteurs immuno-virologiques impliqués dans la Prévention de la Transmission Mère Enfant (PTME) du VIH durant la période postnatale chez des femmes sous trithérapie ARV préventive

IMG_0057

PELEMBI Pulchérie
M2
Technicien Supérieur
de Laboratoire
pulcherima2@yahoo.fr

Le Service de Rétrovirologie étudie l’Epidémiologie des souches du Virus de l’Immunodéficience Humaine (VIH) qui circulent en RCA depuis de nombreuses années (évaluation sur une période  de 10 ans), afin de mettre en place des techniques adaptées pour le suivi et la prise en charge des personnes vivant avec le VIH (PVVIH) dans le pays. En effet, avec une séroprévalence du VIH de l’ordre de 4,9% (enquête démographique de santé à indicateurs multiples-MICS 4, 2010-2011), l’infection à VIH/SIDA est un problème majeur de santé publique en RCA.

IMG_0035

NOMBOT-YAZENGUET
Marina Prisca
De Marguerite
M2
Technicien Supérieur
de Laboratoire
nombot_marina@yahoo.fr

La Prévention de la Transmission Mère-Enfant (PTME) du VIH constitue également un énorme défi pour les chercheurs et acteurs de la lutte contre le VIH-SIDA. Au niveau national, il est recommandé aux mères séropositives venant d’accoucher et désirant allaiter leur bébé au sein, de le faire durant douze mois consécutifs. Cette période inclut six mois d’allaitement maternel exclusif, suivi de six mois d’allaitement mixte. Et pourtant,malgré l’accès au traitement antirétroviral (TARV) préventif durant toute cette période d’allaitement (exclusif et mixte), le risque de transmission du VIH de la mère à l’enfant demeure, même s’il est faible. Des solutions efficaces de prévention de l’infection par le VIH du bébé durant l’allaitement maternel, restent donc encore à trouver et font l’objet de nos recherches.