Le nouveau souffle de L’Institut Pasteur de Bangui

Depuis la fin de l’année 2015 et la sortie de la crise politique marquée par l’élection en février dernier du nouveau Président de la République Centrafricaine, le Professeur Faustin Archange Touadéra, l’Institut Pasteur de Bangui a vu une reprise importante de l’ensemble de ses activités.

Malgré les crises politiques successives et les trois guerres civiles qui ont fait rage dans le pays au cours des 15 dernières années,

SAMSUNG CAMERA PICTURES

l’Institut Pasteur de Bangui est resté ouvert sans interruption remplissant son rôle de santé publique auprès de la population centrafricaine. Néanmoins, l’instabilité politique et l’insécurité avait fortement impacté l’activité de l’Institut notamment au niveau de la recherche. La sortie de crise a permis le redémarrage des activités et ouvre de nouvelles perspectives notamment en termes de coopérations internationales. « Actuellement, tous les services fonctionnent de manière optimale et le laboratoire d’analyses médicales de l’Institut accueille parfois plus de 200 patients par jour. » confie Jean-Pierre Lombart, Directeur de l’Institut Pasteur de Bangui.

A l’occasion de leur déplacement les 19 et 20 juillet dernier, Christian Bréchot, Directeur Général de l’Institut Pasteur, et Marc Jouan, Directeur International de l’Institut Pasteur, ont pu constater ce nouveau dynamisme et saluer l’engagement du personnel dont les efforts ont permis de maintenir de l’Institut Pasteur de Bangui comme premier laboratoire du pays.

Christian Bréchot a été reçu au cours de cette visite par le Président de la République Centrafricaine qui a souligné le rôle incontournable que joue l’Institut en appui aux autorités locales pour la santé publique, la recherche et la formation dans le domaine des maladies infectieuses.

Le mot du Directeur

L’Institut Pasteur de Bangui est à la fois un établissement de recherche scientifique, un centre de diagnostic biologique et un centre de vaccination international au service de la population centrafricaine….

Lire la suite…

L’équipe

L’Institut Pasteur de Bangui est un établissement reconnu d’utilité publique, objet d’une convention entre l’Institut Pasteur de Paris et le gouvernement de la République centrafricaine.

Il a été inauguré le 25 février 1961. Après plus de cinquante ans au service de la recherche biomédicale en Afrique centrale, l’établissement emploie aujourd’hui une centaine de personnes.

Notre Organigramme
Structurel
L’institut Pasteur est une fondation privée reconnue d’utilité publique. L’Institut Pasteur de Bangui créé en 1961, fait partie du Réseau International des instituts Pasteur.
Ses activités sont centrées sur la recherche, la santé publique et l’enseignement.
Un rayonnement international

plaquette-presentationL’Institut Pasteur de Bangui est membre du Réseau International des Instituts Pasteur (RIIP) qui regroupe 32 instituts établis sur les cinq continents.

Les missions principales de l’Institut Pasteur de Bangui sont la recherche biomédicale, l’appui à la santé publique et la formation.

Télécharger la plaquette de présentation de l’Institut