À partir de 2005, l’Institut Pasteur de Bangui, dirigé par le Professeur Le Faou, est avant tout un centre de diagnostic biologique et de vaccination au service de la population centrafricaine. Seule structure de ce type qui fonctionne de façon complètement satisfaisante dans le pays. L’IPB assure la continuité des analyses et l’entretien de son matériel. Cette situation lui permet d’assurer une surveillance épidémiologique et de poursuivre une activité de recherche médicale orientée vers es nécessités du pays avec dans l’ordre : le paludisme, la tuberculose, les infections à Virus de l’Immunodéficience Humaine (HIV), les hépatites, les méningites, la résistance aux antibiotiques, la surveillance de la poliomyélite et les infections à entérovirus, la rougeole, la rage, les arboviroses. Cette activité reconnue et appréciée localement permet non seulement de rendre service à la population mais aussi d’assurer la formation de cadres scientifiques et médicaux du fait de l’existence de laboratoires équipés et de possibilités d’obtention de bourse pour des formations à l’étranger.

2005