Chaque année, les travaux scientifiques d’une partie des chercheurs du Réseau International des Instituts Pasteur (RIIP) sont évalués par le CESRI, un comité composé d’experts du RIIP et de personnalités extérieures de réputation internationale dans des domaines clés (entomologie, virologie, etc). Le Comité est organisé chaque année dans un pays différent, au sein du RIIP. En 2017 c’est l’IPB qui a été sélectionné pour recevoir les membres du CESRI et organiser cet évènement exceptionnel. C’est un message d’encouragements de plus pour l’IPB et une reconnaissance supplémentaire pour l’ensemble des personnels qui travaillent quotidiennement à développer des activités de recherche et de soutien à la population en République Centrafricaine.

Le CESRI 2017 était composé de 11 membres que l’IPB remercie chaleureusement pour avoir accepté l’invitation :

– Dr Monique LAFON, IP Paris, Présidente du Comité

– Dr Anna-Bella FAILLOUX, IP Paris

– Dr Hubert LAUDE, membre extérieur (Institut National de la Recherche Agronomique – INRA)

– Dr Philippe DELORON, membre extérieur (Institut de Recherche pour le Développement – IRD)

– Dr Elisoa RATSIMA, IP Madagascar, membre élu par les pairs

– Dr Richter RAZAFINDRATSIMANDRESY, IP Madagascar, membre élu par les pairs

– Dr Marie-Claude ENDEGUE-ZANGA, IP Cameroun, membre élu par les pairs

– Dr Maurice DEMANOU, IP Cameroun, membre élu par les pairs

– Dr Ibrahima DIA, IP Sénégal, membre élu par les pairs

– Dr Claudine BEKONDI, IP Bangui, membre élu par les pairs

– Dr Clotaire RAFAÏ, IP Bangui, membre élu par les pairs

Deux observateurs assistaient aussi aux séances de travail :

– Dr Marc JOUAN, directeur du RIIP

– Dr Jean-Pierre LOMBART, directeur de l’IP Bangui

Un remerciement tout particulier est également adressé au Dr Evelyne MALANCHERE, Direction Internationale du RIIP, qui a contribué à planifier et à aider la Direction de l’IPB à organiser le CESRI à Bangui cette année.

Durant ce Comité, les membres évaluateurs ont eu l’occasion de rencontrer et d’échanger avec les chercheurs de l’IPB, ainsi qu’avec les chercheurs des autres IP (Cameroun, etc) par vidéoconférence. Au total, c’est une centaine de dossiers des cadres scientifiques du réseau des IP qui ont été évalués. Il s’agissait pour les chercheurs de présenter leurs travaux, leurs réussites, ainsi que le fonctionnement de leurs laboratoires dans le but de prétendre à une évolution de carrière. Une visite du site de l’IPB a aussi été l’occasion pour les visiteurs de se rendre compte de la qualité des équipements et des activités réalisées au sein des laboratoires de l’IPB.

En parallèle des discussions à huis clos prévues pour l’évaluation des scientifiques, le Dr Marc JOUAN qui avait déjà rendu visite au personnel de l’IPB en 2016 en accompagnant la mission du Pr Christian BRECHOT, Directeur Général de l’Institut Pasteur, a profité de sa présence prolongée sur place pour rencontrer des autorités et personnalités locales : Madame Le Ministre de la Santé, de l’Hygiène Publique et de la Population, Dr Fernande NDJENGBOT, le Représentant de l’OMS en Centrafrique, Dr Michel YAO, l’ambassadeur de France, M. Christian BADER, l’ambassadeur des Etats-Unis, M. Jeffrey HAWKINS, ainsi que le chef de délégation de la Croix Rouge Française, Madame Nathalie VEZIER.

Cette visite a été une opportunité pour le Dr Marc JOUAN d’échanger avec ses interlocuteurs sur les perspectives d’avenir dans le domaine de la santé en Centrafrique, de renforcer les liens existants avec les partenaires sur place pour le développement de projets communs, ainsi que d’insister sur le rôle joué au niveau national par l’IPB, en collaboration étroite avec les acteurs de santé locaux. En effet, l’IPB a été unanimement décrit comme une institution respectée, et indispensable pour la recherche et d’une manière générale au sein du système de santé centrafricain.