Le samedi 29 Octobre 2016, Mlle Carine NGOAGOUNI, Responsable du Service d’Entomologie Médicale à l’Institut Pasteur de Bangui, a soutenue sa thèse de doctorat à l’Institut Pasteur de Paris, intitulée « Évaluation des risques d’épidémisation d’arboviroses, notamment de la dengue et du chikungunya en République Centrafricaine ». Ce sujet de thèse a été élaboré pour répondre aux inquiétudes des autorités sanitaires locales vis-à-vis du risque d’épidémies massives dues à des arbovirus en RCA. Cette thèse a été dirigée par Dr Mirdad KAZANJI (Directeur de l’Institut Pasteur de Guyane et précédent Directeur de l’Institut Pasteur de Bangui) et co-dirigée par Dr Christophe PAUPY (Chargé de Recherche au Laboratoire des Maladies Infectieuses et Vecteurs, UMR 224-5290 à l’IRD de Montpellier).

Les résultats générés dans cette thèse sont d’une importance majeure pour la santé publique, d’une part du fait de l’endémicité d’un grand nombre d’arbovirus pathogènes pour l’homme en RCA, et d’autre part par la présence récente du moustique Aedes albopictus qui pourrait avoir un impact sur l’épidémiologie de maladies telles que la dengue, le chikungunya et le zika. Ainsi, il est crucial de renforcer les surveillances entomologique et virologique en RCA, lesquelles devront dans un premier temps se faire sur l’ensemble du pays, puis être focalisées dans des zones à risque afin de limiter la propagation des maladies.

Au regard de l’importance des travaux réalisés et de cette thèse pour la santé publique en RCA, la première du pays en ce qui concerne l’entomologie médicale, Dr NGOAGOUNI a été retenue pour participer à la cérémonie des doctorants 2015-2016 de l’Institut Pasteur qui aura lieu le vendredi 16 Décembre 2016 à Paris.