Une analyse du cerveau d’un chien confirme une fois de plus la présence du virus rabique 

Le samedi 11 mai 2016, le Centre de Vaccination Antirabique (CVAR) de l’Institut Pasteur de Bangui (IPB) a reçu en consultation quatre enfants des quartiers Fatima, Kina et Cattin qui ont été mordus par un chien.

Ces enfants étaient 3 filles et 1 garçon âgés de 2 à 4 ans. Les plaies de morsure et de griffure étaient pour la plupart au niveau de la face mais aussi au niveau de la cuisse et des fesses.

 

Les parents ont immédiatement lavé les plaies avec du savon alors que d’autres poursuivaient le chien pour l’abattre. Les enfants ont été ensuite amenés au Complexe Pédiatrique de Bangui (CPB) où ils ont été pris en charge par l’ONG italienne EMERGENCY. Ils ont été orientés au Centre de Vaccination Anti Rabique de l’IPB où une équipe spécialisée constituée de Dr Emmanuel NAKOUNE et Mme LEAL leurs a administré les thérapeutiques scientifiques (Désinfection bétadinée des plaies et griffures, Vaccinothérapie, Immunothérapie). L’analyse du cerveau du chien s’était révélée positive confirmant la présence du virus rabique.