La formation des médecins du Complexe Pédiatrique de Bangui (CPB) impliqués dans l’étude AFRIBIOTA s’est achevée ce jour. Le Pr Jean-Louis DEMARQUEZ, ancien chef de service en Réanimation Pédiatrique à l’hôpital universitaire de Bordeaux, France, accompagné de Pascale VONASCH, co-coordinatrice de l’étude AFRIBIOTA, a passé la semaine à expliquer et présenter les gestes techniques pour la réalisation d’une aspiration duodénale chez les enfants de moins de 5 ans. Bien que très spectaculaire, la technique n’est pas douloureuse et permet de récolter des échantillons précieux avec lesquels il est possible d’améliorer le diagnostic de certaines maladies ou d’explorer de nouvelles pistes de recherche pour améliorer les futurs diagnostiques et thérapies contre les maladies infectieuses.
C’est dans le contexte de l’étude Afribiota qu’a pu être menée cette semaine de formation pour l’équipe clinique du CPB. Dans cette étude, des prélèvements de selles, d’urine, de sang et les aspirations gastro-duodénales seront réalisés sur des enfants normo- et malnutris. Les résultats des analyses qui seront obtenues permettront d’évaluer parmi les deux groupes de jeunes enfants si la présence de certaines bactéries, virus, parasites peut impacter la nutrition et s’il existe des liens entre le microbiote intestinal, et ses modifications, avec la capacité d’absorption des nutriments. Cette étude pourrait contribuer à la modification de la stratégie de prise en charge de malnutrition en Afrique et favoriser le développement de nouveaux outils permettant d’améliorer la qualité de la nutrition des enfants.
La semaine de formation s’est terminée sur une rencontre de tous les acteurs intervenant dans l’étude Afribiota en République Centrafricaine, dans la bibliothèque de l’Institut Pasteur de Bangui.