La grippe, maladie infectieuse contagieuse et fréquente, causée par les virus influenza A, B et C sévit de manière épidémique en ce début de saison des pluies en République Centrafricaine. La récente épidémie de Niem-Yéléwa, où une mission d’investigation s’est rendue en présence de membres de l’Institut Pasteur de Bangui  a fait 12 décès sur 245 cas suspectés. Ces cas s’ajoutent aux 152 cas confirmés (62%) de virus grippaux H1N1 et H3N2 recensés dans l’ensemble des sites sentinelles, confirmant la présence de ces virus sur tout le territoire centrafricain. Cette flambée pose un réel problème de santé publique car les âges extrêmes (personnes âgées et nourrissons) sont les plus touchés. De plus, un réel risque de mutation et de recombinaison avec un autre virus existent dans les zones rurales où circulent les volailles et les porcs. D’autres virus à l’origine de décès (un à Bangui et un à Pissa) co-circulent avec les souches épidémiques de grippe : le rhinovirus et le VRSA (virus respiratoire syncitial). Cette situation est inquiétante au point que les personnels soignants sont les plus exposés à la maladie et les plus contaminants une fois infectés.

Les Dr Emmanuel NAKOUNE, directeur scientifique de l’Institut Pasteur de Bangui et responsable du centre national de référence (CNR) de la grippe, ainsi que le Dr. Ulrich VICKOS, médecin chercheur au CNR, ont réalisé aujourd’hui une présentation intitulée « la grippe, la surveillance par les sites sentinelles » pour informer sur la maladie et sensibiliser les personnels de santé du Complexe Pédiatrique de Bangui, coordonnés par l’ONG EMERGENCY, sur les mesures préventives et d’hygiène à mettre en œuvre. Les experts ont ensuite été sollicités pour répondre à des questions au sujet des co-infection fréquentes, des moyens à mettre en œuvre, du rôle joué par l’Institut Pasteur de Bangui. La proximité à Bangui entre l’Institut Pasteur et le Complexe Pédiatrique est une opportunité de collaboration et de valorisation des activités scientifiques de recherche médicale.

Les Dr NAKOUNE et Dr VICKOS appartiennent à l’équipe du Laboratoire des arbovirus, des fièvres hémorragiques virales, des virus émergents et des zoonoses / du centre national de recherche sur la grippe, la rage et la fièvre jaune.