Le Laboratoire National de Référence des mycobactéries de l’Institut Pasteur de Bangui est le seul centre de RCA assurant la surveillance de la résistance à la rifampicine par la technique GeneXpert (Cepheid) en collaboration avec le programme national. A l’occasion de la célébration de la 22ème journée mondiale de lutte contre la tuberculose, le responsable du LNR, Dr Alain FARRA, a souligné l’augmentation des cas observés de résistance à la rifampicine qui sont passés de 28% du total des patients pris en charge en 2016 à 44% pour le seul premier trimestre 2017. Les patients en rechute (définition OMS : patient déclaré guéri après un traitement complet correctement suivi, et qui est à nouveau bacillifère) et ceux en échec thérapeutique sont les plus exposés avec une proportion respective de 37,9% et 46,5% en 2016. Une intensification de la sensibilisation des patients à l’observance du traitement et une implication soutenue du personnel de santé dans le suivi des patients tuberculeux s’imposent afin d’éviter une flambée de ces cas de résistances particulièrement difficiles à traiter et exposant la population à une mortalité élevée.