L’Institut Pasteur de Bangui, qui abrite depuis 1994 le Laboratoire des Virus Entériques (dirigé par Dr Ionela GOUANDJIKA), s’associe à ses partenaires pour célébrer les étapes essentielles franchies, notamment grâce à la vaccination universelle. En particulier, l’éradication du poliovirus sauvage de type 2 a été officiellement déclaré le 20 septembre 2015 et a constitué une avancée majeure. Néanmoins malgré les progrès de ces dernières années, les objectifs ne sont encore pas totalement atteints (deux cas de poliomyélites ont été détectés en Ukraine récemment) et il est donc nécessaire d’être vigilant. C’est ce rôle de sentinelle que porte aujourd’hui le Laboratoire des Virus Entériques de l’Institut Pasteur de Bangui, qui fait partie du Réseau Mondial des Laboratoires OMS pour la Poliomyélites. Il est à la fois le Laboratoire de Référence National OMS Inter/pays pour la poliomyélite pour la République Centrafricaine (RCA) et le Laboratoire de Référence Régional OMS pour la poliomyélite en l’Afrique. L’OMS finance en partie le fonctionnement de ces deux volets et envoie des réactifs, des consommables et des équipements chaque année dans ce but.

Les termes de référence de notre Accord de Services Techniques avec l’OMS sont :

  • Effectuer l’isolement viral sur les prélèvements de selles issus de la surveillance active des Paralysies Flasques Aigues (PFA) en RCA ou tout autres pays désigné par l’OMS
  • Effectuer la différentiation intratypique par les techniques de RT-PCR en temps réel sur des isolats susceptibles de contenir du Poliovirus, afin de déterminer son origine sauvage ou vaccinale
  • Effectuer à la demande de l’OMS, des tests de confirmation de diagnostic sur des prélèvements de selles PFA originaires d’autres pays dans lesquels les laboratoires connaitraient des problèmes techniques.

Notre laboratoire est partie intégrante de la Surveillance active des PFA en République Centrafricaine et de ce fait, par décret présidentiel nominatif, le laboratoire fait partie des secrétariats du Comité National pour la Certification de l’Eradication de la Poliomyélite (CNC) et du Comité National d’Experts pour la Classification finale des cas PFA (CNEP). D’autre part, par arrêté ministériel, nous assurons la présidence du Comité de Revue et d’Harmonisation des Données du Programme Elargi de Vaccination (PEV) de routine, de la Surveillance Epidémiologique et du laboratoire. Les membres du laboratoire participent régulièrement et activement à toutes les réunions de ces comités. L’équipe est également appelée à participer à certaines réunions du Comité de Coordination Inter Agence (CCIA) et du Comité Technique d’Appui au PEV (CTAPEV), qui soutiennent les activités du PEV.

Le dernier poliovirus sauvage autochtone a été isolé en RCA en juillet 2000. La RCA a connu plusieurs épisodes d’importation de poliovirus sauvage en 2003-2004, 2008, 2009 et 2011 (1-2). Le dernier Poliovirus sauvage isolé en RCA date de Novembre 2011. La surveillance de ce virus est donc continue sur le territoire de la RCA grâce Laboratoire des Virus Entériques de l’Institut Pasteur de Bangui.

rca-polio

Cas de poliomyélite groupés causées par l’importation de poliovirus sauvages, République centrafricaine, 2008 – 2011. Chaque cercle représente 1 cas de poliomyélite confirmé au laboratoire. Cercles noirs, cluster B2D1B, 2008 de poliovirus de type 1 SOAS importation en provenance de République démocratique du Congo (RD Congo) ; cercles blancs, cluster D2B2B1, importation PV3 WEAF-B 2009 du Nigéria et du sud du Tchad ; cercles gris, cluster I6C2B4C1A2, importation de PV1 WEAF-B 2011 du sud du Tchad.

 

Article de l’équipe sur le Poliovirus

 

  1. Gouandjika-Vasilache I, Mazitchi A, Gumede N, Manirakiza A, Manenegu C, Koyazegbe TD, Burns C. Wild poliovirus importation, Central African Republic. Emerg Infect Dis. 2013 Jun;19(6):1012-3. doi: 10.3201/eid1906.121821. No abstract available.
  2. Manirakiza A, Picard E, Ngbale R, Menard D, Gouandjika-Vasilache OPV strains circulation in HIV infected infants after National Immunisation Days in Bangui, Central African Republic. BMC Res Notes. 2010 May 18;3:136. doi: 10.1186/1756-0500-3-136.
  3. Gouandjika-Vasilache I, Burns CC, Gumede N, Guillot S, Ménard D, Dosseh A, Akoua-Koffi C, Pallansch MA, Kew OM, Delpeyroux F. Molecular epidemiology of wild poliovirus type 1 circulation in West and Central Africa, from 1997 to 1999, using genotyping with a restriction fragment length polymorphism assay. Arch Virol. 2008;153(3):409-16. Epub 2007 Dec 4.
  4. Menard D, Gouandjika I, Mberio-Yaah F Gouandjika-Vasilache I, Kipela J, Daba RM, Mokwapi V, Nambozuina E, Cabore J, Pasi O, Menard D. Wild poliovirus type 1, Central African Republic. Emerg Infect Dis. 2005 Sep;11(9):1498-9. No abstract available.
  5. , Mokwapi F, Soro B, Djalai MI, Yam A, Maiga Z, Morvan JM.[Results of active surveillance of acute flaccid paralysis in the Central African Republic and Chad from 1995 to 2000]. Med Trop (Mars). 2002;62(1):63-9. French.
  6. Gouandjika I, Rakoto Andrianarivelo M, Akoua-Koffi C, Zeller H, Ehouman A, Morvan JM.[Circulation of the poliovirus in endemic zones with children vaccinated by the oral polio vaccine]. Bull Soc Pathol Exot. 2000 Jul;93(3):198-201. French.
  7. Morvan JM, Chezzi C, Gouandjika I, Reimerink JH, van der Avoort HG. The molecular epidemiology of type 1 poliovirus in Central African Republic. J Gen Virol. 1997 Mar;78 ( Pt 3):591-9.

Gouandjika I, Legall P, Kelembo EK, Mathiot CC, Morvan JM.  Change in the type of wild poliovirus circulating in the Central African Republic between 1991 and 1994.Trans R Soc Trop Med Hyg. 1995 Sep-Oct;89(5):576.