Une nouvelle étude menée par le Dr Emmanuel NAKOUNE et son équipe à l’Institut Pasteur de Bangui met en évidence la circulation actuelle du virus de la Fièvre de la Vallée du Rift (FVR) en RCA. Les résultats ont été publiés le 19 octobre 2016 dans la revue spécialisée dans les maladies tropicales et négligées PLoS Neglected Tropical Diseases, dans un article intitulé « Rift Valley Fever Virus Circulating among Ruminants, Mosquitoes and Humans in the Central African Republic ».

La FVR est une zoonose virale qui touche principalement les animaux mais qui peut aussi contaminer l’homme. L’infection par ce virus provoque une maladie grave et l’avortement chez les animaux domestiques tels que les moutons, les chèvres et les bovins. Les humains peuvent également être exposés par contact direct avec les tissus infectieux ou par les piqûres de moustiques infectés (Aedes et Culex). Depuis le début des années 2000, plusieurs flambées épidémiques ont été reportées en Afrique sub-saharienne et dans la péninsule arabique ; la plus récente a été rapportée au Niger en octobre 2016 avec 28 cas mortels.

Pour évaluer la circulation actuelle du virus de la FVR en RCA, des échantillons de sang ont été prélevés sur 1271 animaux (727 bovins, 325 moutons et 219 chèvres), ainsi que chez 335 personnes à risque, tels que les éleveurs, bouchers, vétérinaires et des personnes travaillant dans les abattoirs et les marchés à bétail de la Région de Bangui. La séroprévalence globale a été déterminée à 1,9% (IgM) et à 8,6% (IgG) confirmant la circulation du virus localement. Les anticorps IgM ont été trouvés seulement pendant la saison des pluies. Bien que 16,7% des individus considérés comme à risque ont été en contact avec le virus de la FVR, aucune évidence d’une infection récente à ce virus n’a pu être trouvée.

Référence de l’article : Nakouné E, Kamgang B, Berthet N, Manirakiza A, Kazanji M. Rift Valley Fever Virus Circulating among Ruminants, Mosquitoes and Humans in the Central African Republic.

PLoS Negl Trop Dis. 2016 Oct 19;10(10):e0005082. doi: 10.1371/journal.pntd.0005082.

http://journals.plos.org/plosntds/article?id=10.1371/journal.pntd.0005082