Ce lundi a débuté l’enseignement en biologie moléculaire dispensé par le Pr Christian SIATKA de l’Université de Nîmes, qui est aussi le Directeur Général de l’Ecole de l’ADN, un centre de formation tous publics en biologie, génétique et biotechnologies localisé à Nîmes, France. Cet enseignement, dédié à une vingtaine de techniciens, ingénieurs et étudiants de l’Institut Pasteur de Bangui, se déroulera sur 4 jours à temps plein et sera axé sur la maîtrise de la technologie de PCR en temps réel.
Dans ce contexte, les sessions d’enseignements sont découpées en une partie théorique et une partie pratique qui contribuera à la mise en œuvre des aspects théoriques et à l’autonomisation de chacun des utilisateurs de la technique.
Enfin, en parallèle de son activité d’enseignement à l’Institut Pasteur de Bangui, le Pr SIATKA interviendra au Lycée Français de Bangui à l’occasion d’une conférence sur les maladies génétiques réservées aux lycéens mercredi 1er mars 2017. Cette intervention sera l’occasion pour les jeunes de mieux comprendre la génétique, de s’informer sur les dernières stratégies techniques d’études et de recherche, et surtout d’interagir avec un expert au sujet de l’importance de la génétique dans certaines maladies présentes en République Centrafricaine (mucoviscidose, etc).
Les enseignements dispensés par le Pr SIATKA sont une opportunité de renforcer les compétences dans le domaine de la biologie moléculaire à l’Institut Pasteur de Bangui, ainsi que de susciter de nouvelles vocations de métiers dans le domaine de la génétique pour les plus jeunes. L’objectif de ces enseignements est aussi de préparer de nouvelles formations/diplômes dans ce domaine, avec le soutien des partenaires locaux, afin de faire émerger des experts techniques qui seront des leaders locaux pour envisager des perspectives technologiques innovantes à l’Institut Pasteur et en République Centrafricaine et qui n’existent pas actuellement : exploration des mécanismes de résistances aux traitements, génotypage des souches pathogènes, séquençage et identification de nouveaux pathogènes à l’origine de maladies émergentes et d’épidémies, etc.